Il annonce la rupture par téléphone à sa femme, elle s'en prend à leurs deux fillettes

·1 min de lecture

Dans la commune de Relecq-Kerhuon, dans le Finistère, les habitants sont encore sous le choc. Mercredi 21 juillet, deux fillettes de 4 et 6 ans ont été retrouvées mortes, au domicile familial. C'est la grand-mère des deux soeurs qui alerte les pompiers ce matin-là. Celle qui était venue les chercher s'est retrouvée devant une porte close, avec les clefs à l'intérieur. Lorsque les secours sont arrivés, la mère, âgée de 35 ans, a ouvert la porte avant de perdre connaissance.

Si la mère de famille a dû être hospitalisée et n'est toujours pas en mesure d'être entendue par les enquêteurs, l'autopsie des deux petites victimes, elle, a parlé. Les fillettes respectivement nées en 2015 et en 2017 auraient été médicamentées avant d'être noyées. Des analyses sont actuellement en cours afin de déterminer les substances qu'elles auraient pu ingérer.

La famille ne souhaite pas de marche blanche

Mais alors qu'a-t-il pu arriver pour qu'un tel drame se déroule ? Une lettre manuscrite a été retrouvée dans le logement, selon Le Télégramme. Sur cette dernière, la mère des deux petites filles explique son geste : la séparation, réclamée par son mari alors en déplacement, a motivé son passage à l'acte. Le père, lui non plus, n'a pas encore pu être interrogé.

La tristesse est encore bien présente dans les rues de Relecq-Kerhuon et bien au-delà. Mais si la famille des deux petites filles est "très touchée" par les marques de sympathie reçues, elle a souligné (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Delphine Jubillar : cet alibi qui n'a pas été vérifié
Delphine Jubillar : cette voiture suspecte aperçue la nuit de sa disparition
Ambiance ! Les relayeuses bleues ne s'aiment pas... et ne s'en cachent pas
Les lourdes séquelles d'une enfant de 6 ans, traînée sur plusieurs mètres par un bus en marche
AFFAIRES OUBLIÉES. Les disparus de Mourmelon, ces soldats fantômes pour qui justice reste à faire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles