Anniversaire de l'assaut du Capitole : persistance de "la frange radicalisée du parti Républicain"

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le président américain Joe Biden accuse jeudi son prédécesseur Donald Trump de toujours représenter une menace pour la démocratie, lors d'un discours prononcé à l'occasion du premier anniversaire de l'assaut meurtrier contre le Capitole à Washington. Pour Maud Quessard, directrice du domaine « Espace Euratlantique et Russie » à l’IRSEM, et invitée de France 24, "il faut quand même rappeler que la violence politique est aussi un petit peu dans l'ADN de la construction des Etats-Unis et que les mouvements insurrectionnels ne sont pas non plus une anomalie complète dans l'histoire américaine".

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles