Anniversaire de Jacques Chirac : l’hommage à l'ex-Président refusé par la famille

Il y a deux mois de cela, la France entière se réveillait en deuil. Du haut de ses 86 ans, après des années à lutter contre la maladie, Jacques Chirac finissait par tirer sa révérence dans son lit, entouré des siens. Une disparition qui soulevait dans l’hexagone une multitudes d’hommages dont celui de sa « fille de cœur » Anh Dao Traxel. « En tant que citoyenne, comme tous les Français, on a perdu un grand homme, déclarait-elle au micro de BFMTV le jour même. Quand on parlait de l’histoire de la France, on parlait toujours de De Gaulle et Mitterrand, mais il y a aussi Chirac. Mon père a un grand cœur, c’est grâce à lui que je suis là. C’est un grand homme qui est aussi simple. Les Français et moi l’aimions comme il était. Il m’a appris beaucoup de choses […] Et il y a une phrase très importante qu’il m’a dite : “Dans la vie, il faut se battre.” » Ce 26 septembre 2019, Jacques Chirac a perdu la vie, laissant derrière lui une Bernadette au plus mal. Impossible de la voir lors des cérémonies officielles organisées toute la semaine suivant la disparition de son époux rencontré sur les bancs de Sciences Po.

Non pour le nom de Jacques Chirac

Au milieu de tous les hommages proposés par la République Française, la famille Chirac s’est vue obligée de faire des choix. Même bien avant sa mort, l’ancien Président de la République s’était vu contacter par plusieurs organismes pour donner son nom. Sa bonhommie et sa sympathie naturelle tant aimée des Français en faisaient un symbole bleu-blanc-rouge

Retrouvez cet article sur Voici

VIDEO Les Z’amours : le geste inattendu de Bruno Guillon qui a rendu jaloux le compagnon d’une candidate
Bruno Salomone : l'acteur annonce un possible retour de Fais pas ci fais pas ça !
VIDEO TPMP : Elisa Tovati fan des Marseillais ? Sa réponse cinglante
VIDEO Michael Jackson accusé de pédophilie, le procès devrait reprendre prochainement
Sheila : cet émouvant signe du destin qui lui fait penser à son fils Ludovic