Annie Girardot : ces 2 stars qui l’ont discrètement aidée à la fin de sa vie

·1 min de lecture

Ce 25 octobre marque l'anniversaire d'un grand nom du cinéma français. C'est à cette date, en 1931, qu'est née l'inoubliable Annie Girardot. Bientôt dix ans après son décès le 28 février 2011, à l'âge de 79 ans, le souvenir de l'actrice de La Zizanie ou Rocco et ses frères reste gravé dans les mémoires. Cette mémoire avec laquelle elle avait elle-même tant de mal les dix dernières années de sa vie. Souffrant de la maladie d'Alzheimer, la comédienne s'est peu à peu oubliée. Dans cette période difficile, elle a toutefois pu compter sur le soutien discret de certains proches.

Alors que la profession l'a petit à petit délaissée et que sa mémoire défaillante l'empêche d'exercer pleinement son art, Annie Girardot a pu continuer à jouer grâce notamment à l'aide de deux stars. Dans un article d'août 2018, Paris Match raconte comment, "au courant de ses difficultés", Jane Birkin et Richard Bohringer ont continué à l'engager, "par affection". Le réalisateur Daniel Duval a lui aussi imposé la comédienne sur ses projets, envers et contre tous. "Ils ont été formidables" confie Giulia Salvatori, la fille d'Annie Girardot, lors d'une interview à Paris Match publiée en janvier 2020.

Une aide qui s'est révélée très précieuse car Annie Girardot a alors besoin d'exercer ce métier qu'elle aime tant. "Maman a gardé au cœur deux raisons de vivre. Sa ­famille et son métier. Elle prenait parfois des vacances mais, pour bien les ­vivre, il lui fallait une date de ­reprise avec un projet précis. Elle ­serait (...)

Lire la suite sur le site de GALA

François Mitterrand : ce château discret et méconnu où il "abritait sa seconde famille" et sa Mazarine
« Il y a les opportunistes et les cyniques »… Quand François Baroin parle de Marine Le Pen
Mask Singer : "Tellement déçu", "c’est qui"... La star internationale n’a pas fait l’unanimité !
Hugo Clément : son gros coup de gueule contre des stars de télé-réalité (Les Marseillais) “irresponsables”
Héritage de Karl Lagerfeld : Baptiste Giabiconi est clair, “Je suis l’héritier principal”