Annecy : ce que le personnel du centre hospitalier a dit à François Braun

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Une explosion des cas de grippe avec une hausse de 75% la semaine dernière selon Santé Publique France. Cette situation inquiète jusqu'au ministre de la Santé. François Braun était au Centre hospitalier Annecy Genevois ce mercredi matin. Le ministre a visité le service des urgences et a participé à une table ronde avec les équipes mobilisées pour les fêtes de fin d'année. À Annecy comme ailleurs, le quotidien du personnel est très tendu .

20221228-Annecy-Braun-Urgences (1) (1)
20221228-Annecy-Braun-Urgences (1) (1)

Une réunion avait lieu avec le ministre de la Santé.
Crédits : Laurent Imbert/Europe 1

Un toilette pour 20 patients

Les infirmières Isaline et Marine retrouvent des brancards dans les couloirs tous les jours. "Les patients restent plus de 24 heures aux urgences sur un brancard avec de la nourriture froide, un inconfort certain et peu d'intimité. Tous les jours c'est ça", déplore l'une d'elles. "Là, il y a 15 personnes qui attendent un lit mais on est montés jusqu'à 25 personnes. Au quotidien, le matin, c'est des brancards, des paravents qui séparent les gens et un toilette pour 20", constate une infirmière.

Dans le service radiologie d'urgence, Catherine regrette le manque criant de personnel. "On cherche du temps plein. On n'arrive pas à recruter ...


Lire la suite sur Europe1