Annecy 2021 : pas de pass sanitaire, sécurité des festivaliers... Mickaël Marin, directeur du festival, donne les détails de l'organisation de cette édition

·1 min de lecture

Enfin les cinéphiles retrouvent le plaisir inégalé des salles obscures et bientôt, celui des festivals avec leur l'ambiance singulière et leurs pépites présentées souvent en avant-première ! Premier festival de cinéma de premier plan à se tenir en physique depuis la crise sanitaire, avant le célèbre -et très attendu aussi- Festival de Cannes, le Festival international du film d'animation d'Annecy ouvrira ses portes au public du 14 au 19 juin avec des évènements à la fois sur place et en ligne. Si la programmation a déjà été dévoilée, avec des films comme le Pixar Luca, Spirit l’Indomptable ou encore Baby Boss 2, Mickaël Marin, le directeur de Citia (Cité de l’image en mouvement d’Annecy), établissement public chargé de l’organisation du festival, se livre pour Télé-Loisirs sur les détails de l'organisation de cette édition à venir.

Télé-Loisirs : Concrètement, pour un festivalier cette édition 2021 va ressembler à quoi avec la crise sanitaire ?

Mickaël Marin : Compte tenu de la taille de nos salles de cinéma et des lieux qui sont distanciés, nous ne rentrons pas dans le protocole nécessitant un pass sanitaire. Néanmoins, nous mettrons tout en œuvre pour la sécurité de nos festivaliers. Cela implique une jauge à 65% dans les salles de cinéma, de la distanciation, des lieux qui ne dépassent pas les 1 000 personnes au même moment, des sens de circulation et des files d’attente maitrisées. Ces contraintes n’empêcheront pas les moments de convivialité qui se tiendront dans les restaurants (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Antoinette dans les Cévennes (Canal+) : La pétulante Laure Calamy, irrésistible de drôlerie avec son âne Patrick
La vie est belle (France 5) : que devient Giorgio Cantarini, le petit garçon du film ? (PHOTOS)
Disney+ : quand Les Indestructibles 2 sortira-t-il sur la plateforme ?
Le Canardeur (Arte) de Michael Cimino : l'éblouissant premier film d'un cinéaste maudit
Pourquoi on aime tant Jack Black (Les voyages de Gulliver sur Disney+) !