Anne-Sophie Lapix recadre Stéphane Le Foll qui s'en prend à Sandrine Rousseau

Sandrine Rousseau, Anne-Sophie Lapix et Stéphane Le Foll ont vécu un moment tendu sur le plateau de France 2 ce 12 juin 2022, après l'annonce des résultats du premier tour des législatives. (Photo: Huffpost/AP/Getty)
Sandrine Rousseau, Anne-Sophie Lapix et Stéphane Le Foll ont vécu un moment tendu sur le plateau de France 2 ce 12 juin 2022, après l'annonce des résultats du premier tour des législatives. (Photo: Huffpost/AP/Getty)

Sandrine Rousseau, Anne-Sophie Lapix et Stéphane Le Foll ont vécu un moment tendu sur le plateau de France 2 ce 12 juin 2022, après l'annonce des résultats du premier tour des législatives. (Photo: Huffpost/AP/Getty)

LÉGISLATIVES - Brouhaha et recadrage sur le plateau de France 2. Ce dimanche 12 juin lors de la soirée électorale du premier tour des législatives, Anne-Sophie Lapix menait la discussion entre la candidate de la NUPES Sandrine Rousseau et le maire du Mans Stéphane Le Foll. La conversation entre les deux politiques de gauche a nécessité l’intervention de la journaliste, pour une raison bien précise.

Au cœur du débat, la coalition NUPES née quelques semaines après la présidentielle. Si Sandrine Rousseau l’a rejointe avec les Verts, le Parti socialiste s’est déchiré. Il fait aussi partie de l’alliance, mais certains membres historiques du PS tels que Stéphane Le Foll ou François Hollande se sont désolidarisés.

“Je suis pas contre l’union”, assure l’ex-ministre de François Hollande, qui précise ne pas se retrouver dans sa vision des questions européennes et de la place de la France dans le monde. Pour lui, la NUPES n’apporte rien au PS, qui présentait des candidats dans seulement 70 circonscriptions. Le parti ne gagnera pas de députés, tandis que La France insoumise, qui porte le projet avec Jean-Luc Mélenchon, va obtenir de nombreux élus.

Débat houleux sur la NUPES

Stéphane Le Foll poursuit ses griefs: “Je parie que cette alliance, à un moment ou un autre, connaîtra de graves déchirements, car il n’y a rien de très cohérent entre les positions des uns et des autres. Les questions européennes, de l’OTAN, de la retraire à 60 ans...”

“Non mais c’est désespérant, mais pardon, mais venez avec nous”, l’appelle Sandrine Rousseau, candidate dans la 9e circonscription de Paris, qui tente de le convaincre en évoquant les droits sociaux et l’agriculture. Stéphane Le Foll décline la proposition. Leurs voix se mélangent et forcent Anne-Sophie Lapix à intervenir une première fois pour les enjoindre à respecter la parole de chacun.

Sandrine Rousseau demande une nouvelle fois à Stéphane Le Foll de rejoindre la NUPES. “Venez, sinon, assumez le fait d’être libéral vous aussi”, lâche-t-elle, provoquant l’agacement de son interlocuteur. “Vous avez l’habitude de dire ça. Si vous dites que je suis libéral, je dis que vous êtes d’extrême gauche. Et on va faire avancer le débat? Mais est-ce que vous pouvez vous calmez olala”, poursuit-il alors que l’écologiste sort ses arguments.

“Il n’y a pas de ‘on se calme’”

Entendant ces propos, cette dernière s’interrompt brutalement. Réaction directe d’Anne-Sophie Lapix. “Oh non non non, on ne dit pas de se calmer, on est respectueux sur ce plateau, il n’y a pas de ‘on se calme’, chacun prend la parole l’un après l’autre”, recadre la modératrice.

L’épisode a été très remarqué sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes, personnalités connues ou non, ont apporté leur soutien à Sandrine Rousseau et dénoncé la “misogynie” de Stéphane Le Foll, comme vous pouvez le voir dans les tweets ci-dessous. L’attitude de la journaliste a aussi été félicitée.

Une fois le calme revenu sur le plateau, Sandrine Rousseau, estomaquée, met un terme à ce dérapage en déclarant simplement: “Je laisserai les spectateurs et spectatrices apprécier la justesse de cette remarque.” Certains ont déjà un avis bien tranché.

À voir également aussi sur le Huffpost: Toutes ces fois où Anne-Sophie Lapix a fait son travail face aux politiques

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles