Anne-Sophie Lapix face à une grosse bourde : elle doit s'excuser en direct !

·1 min de lecture

Si Anne-Sophie Lapix était persona non grata pour animer le débat de l'entre deux tours, la journaliste star de France 2 était bien aux commandes du premier tour et du second tour des présidentielles, partageant sa mission avec Laurent Delahousse. La présentatrice du journal télévisé de 20h a fait réagir ses invités politiques à la victoire d'Emmanuel Macron, rempilant pour un nouveau mandat en tant que président de la République. Il a en effet battu Marine Le Pen, leader du Rassemblement national, avec 58,5% des voix. Si l'émission s'est déroulée sans heurts, des erreurs ont été commises, obligeant l'animatrice à présenter ses excuses aux téléspectateurs.

Parmi les personnalités politiques qui ont été reçues sur France 2, se trouvait Manuel Valls, ancien Premier ministre du président socialiste François Hollande. Un bandeau de l'émission de France 2 l'a toutefois présenté comme membre du parti socialiste, alors qu'il réagissait aux propos de son ancienne collègue Ségolène Royal sur le rassemblement raté de la gauche lors de ces élections. "Nous précisons, et nous nous excusons auprès de notre public, je crois que sous le nom de Manuel Valls, il était écrit Parti Socialiste. Donc vous n'êtes plus, depuis un petit moment déjà, au Parti socialiste", a déclaré Anne-Sophie Lapix un peu plus tard, prévenue de l'erreur par son équipe.

Manuel Valls, qui n'en a pas tenu rigueur manifestement à celle qui l'a invitée, a toutefois précisé...

Lire la suite


À lire aussi

Miss France 2019 : Des miss topless, la grosse bourde de TF1 en plein direct !
Samuel Étienne : Sa grosse gêne en direct face à un collègue très dissipé
Coupe Davis - Laura Flessel : La grosse bourde de la ministre en direct !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles