Anne-Sophie Lapix : ce défaut reproché par les téléspectateurs qu'elle tente de corriger

·1 min de lecture

Chaque soir, Anne-Sophie Lapix donne rendez-vous à plus de cinq millions de téléspectateurs sur France 2. Après quatre ans à la tête de l'émission C à vous sur France 5, la journaliste a dû reprendre un ton plus sérieux. Anne-Sophie Lapix ne peut pas pour autant s'empêcher de réagir avec la spontanéité à laquelle elle a habitué les téléspectateurs depuis plusieurs années. La journaliste a notamment beaucoup de difficultés à contenir un sourire en coin, qui est presque devenu sa signature. Si certains téléspectateurs apprécient l'espièglerie de la journaliste, d'autres fustigent cette expression faciale souvent interprétée comme du mépris. Pourtant, il y a quelques années, ce sourire avait participé à sa renommée. "Je me souviens quand je présentais les interviews à Dimanche+, certains estimaient que ma marque de fabrique était de poser des questions vaches avec le sourire et ils semblaient l'apprécier", a analysé l'ancienne collègue d'Anne-Elisabeth Lemoine dans un entretien accordé à nos confrères de Satellifax, lundi 12 juillet 2021.

Avec les années, Anne-Sophie Lapix a tenté de corriger son sourire qui lui a été de plus en plus reproché. "Tout sourire dans une interview politique peut être interprété comme de la moquerie, un manque de respect ", a-t-elle reconnu. Ce constat honnête lui permet désormais de faire une distinction entre les entretiens politiques où elle ne se permet aucun sourire, et les autres où elle peut retrouver son naturel. "Sourire, cela fait partie de mon (...)

Lire la suite sur le site de Voici

"Je me dis que j'ai tué mon bébé" : Mélanie Da Cruz traumatisée par sa grossesse extra-utérine
Euro 2021 : la cousine du prince William, Zara Tindall, aspergée de sang à Wembley
Hervé (Koh-Lanta, Les Armes Secrètes) : pourquoi il passe malgré lui pour « un sale c** qui a pris la grosse tête » ?
Cannes 2021 : la chambre de Jodie Turner-Smith victime d’un cambriolage en plein festival
Euro 2021 : Boris Johnson dénonce "les insultes racistes" qui ont visé des joueurs anglais après leur défaite face à l'Italie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles