Anne-Sophie (Koh-Lanta) : Ce gros mensonge à propos de son mari footballeur... (EXCLU)

Avant même le coup d'envoi de Koh-Lanta, Le Totem Maudit sur TF1, Anne-Sophie a suscité la curiosité des téléspectateurs. En effet, elle était présentée comme femme de footballeur dans son portrait. Depuis une dizaine d'années, elle partage la vie d'Anthony Mounier et ensemble le couple a deux enfants, Malo et Tom. Sur le camp, la jolie blonde a préféré taire le métier de son époux, pour éviter d'être victime de préjugés. Elle a ainsi balancé un mensonge à ses camarades avant de finalement révéler la vérité ! L'aventurière, éliminée lors du dernier épisode, s'explique auprès de Purepeople.com.

Comment avez-vous rencontré votre mari ?

J'étais étudiante à Montpellier. Il y avait une soirée au mois de juin, à la fin de l'année. On est sortis un peu avec ma promo. Et lui était en vacances à ce moment-là, on s'est retrouvé à la même soirée. Amour de vacances au début, puis relation à distance puisqu'il était à Lyon. C'était difficile, mais on a décidé de continuer à se voir un petit peu les week-ends, puis on s'est attaché l'un à l'autre. On a passé deux ans comme ça, le temps que je finisse mes études pendant que lui se consacre à son foot. Puis il signe à Nice, je le rejoins tout en continuant mes études. Puis il y a eu une demande en mariage et des enfants ! Je me suis consacrée à sa vie avant de m'émanciper un peu quelques années plus tard.

Pourquoi avoir fait le choix de ne pas révéler l'identité...

Lire la suite


À lire aussi

Koh-Lanta All Stars : Alexandra éliminée, Teheiura exclu et gros mensonge de Claude !
Koh-Lanta : Faux participant et gros mensonge, la prod' alerte et balance la vérité (EXCLU)
Anne-Sophie (Koh-Lanta) éliminée, son retour compliqué : "Mon mari m'a un peu secouée..." (EXCLU)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles