Anne Sinclair regrette ses absences en tant que mère : "Je n'ai pas été assez présente avec mes enfants"

·1 min de lecture

Un matin du 5 juin 2001, la journaliste Anne Sinclair est sommée de quitter les locaux de TF1. "J'ai une heure pour remplir un carton, faire mes adieux à mes équipes et quitter la tour Bouygues, l'immeuble de TF1 à Boulogne", raconte-t-elle dans Passé Composé, un ouvrage à paraître le 2 juin dans lequel elle raconte son enfance, ses amours et son parcours de journaliste. Avant ce renvoi sec, Anne Sinclair a marqué l’histoire de la télévision avec ses entretiens de haut vol dans l’émission 7 sur 7 pendant près de 15 ans. Une époque où la journaliste a fait les grandes heures de la première chaîne. Pour cela, elle a dû faire quelques sacrifices côté vie privée. Difficile effectivement de mener de front sa vie de journaliste et de mère. Maman de David et Elie, enfants nés de son union avec son confrère Ivan Levaï, elle a parfois eu le sentiment de les délaisser. Elle se livre sur son rôle de mère dans un entretien exclusif à Elle ce vendredi 28 mai.

Dans son ouvrage qui sortira le 2 juin prochain, l’ex de Dominique Strauss-Kahn raconte comment elle a jonglé entre sa vie professionnelle et ses jeunes enfants. Et c'est parfois la carrière qui a pris le pas : "J’ai un sentiment d’incomplétude. J’ai surtout eu l’impression de n’avoir pas été assez présente avec mes enfants. Lorsque TF1 a été rachetée par Bouygues, mon fils s’est exclamé : ‘Peut-être qu’ils vont te virer et que tu pourras enfin venir me chercher à l’école.’ Sa phrase m’a heurtée, mais ne m’a pas empêchée de continuer de (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

En couverture de Télé-Loisirs : les secrets d'Astrid et Raphaëlle dévoilés par Sara Mortensen et Lola Dewaere
Exclu. "J’ai pas envie de citer de noms... " : victime de réflexions sexistes dans l’univers de la télé, Iris Mittenaere se félicite de la libération de la parole
Crash mortel des hélicoptères sur le tournage de "Dropped" : la production du jeu condamnée en appel pour "faute inexcusable"
Se croyant condamné, Michel Drucker révèle avoir invité ses patrons à l'hôpital pour "dire au revoir à ce métier" (VIDEO)
"L'attitude à son égard est assez inhumaine" : Alain Delon soutient Bernard Tapie dans son combat contre la maladie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles