Anne Sinclair : ses millions dépensés pour préserver la liberté de Dominique Strauss-Kahn

·1 min de lecture

L'amour n'a pas de prix, ou presque. Il y a dix ans, Dominique Strauss-Kahn est accusé d'agression sexuelle par Nafissatou Diallo, la femme de chambre du Sofitel dans lequel il occupait une suite à New York, le 14 mai 2011. L'affaire provoque un scandale et l'arrestation de l'homme d'affaires un retentissement médiatique international. Pour sortir l'ancien patron du FMI de ces 18 mois de procédures, Anne Sinclair a dû mettre la main au portefeuille.

La journaliste franco-américaine a fait des dépenses pharaoniques pour que son mari - désormais ex-mari puisqu'ils se sont séparés en 2013 - bénéficie de la liberté conditionnelle. Le couple Strauss-Kahn a choisi un logement de 650㎡ dans un des quartiers les plus huppés de la ville pour la modique somme de 50 000 dollars par mois comme prison dorée. Une année dans cette maison a représenté 600 000 dollars, et ce n'est que les frais de logement. À cette dépense pharaonique se sont ajoutés les 6 millions de dollars de caution. Dominique Strauss-Kahn a payé immédiatement un million de dollars, avec un dépôt de garantie de cinq millions de dollars. Même si cette somme doit être remboursée, la compagnie d'assurance a probablement facturé ses services très chers, d'après l'Express.

Pour rester dans sa prison dorée, DSK a dû payer les vigiles chargés de le surveiller mais aussi financer tout le matériel de sécurité, dont les caméras de vidéos-surveillance. D'après les estimations du procureur adjoint, John McConnell, le couple a dépensé (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Harry sans cœur ? Critiquer son père juste après la mort du prince Philip, ça ne passe pas !
La santé mentale d'Harry inquiète : "C'est un acte colossal d’autodestruction"
Roi de Thaïlande : des nouvelles de la santé de sa sœur aux chevilles brisées
Le prince Charles réaliste : pourquoi Harry ne sera pas mis de côté
Laura Tenoudji : son pied de nez face à la "méchanceté gratuite"