Anne Nivat et Jean-Jacques Bourdin piégés par Cyril Hanouna, elle explique : "Nous n'avons pas voulu que ce soit diffusé"

·1 min de lecture

Nos confrères du Parisien ont révélé, au début du mois de mars, que Jean-Jacques Bourdin et son épouse, la journaliste Anne Nivat, ont été piégés pour les besoins de l'émission La grande rassrah, présentée par Cyril Hanouna. Alors qu'ils se trouvaient tous les deux dans un taxi qui les ramenait du plateau de Touche pas à Mon Poste sur lequeil ils avaient été invités, en janvier 2020, le couple aurait tenu des propos très négatifs à l'encontre du présentateur vedette de C8.

Découvrant le pot aux roses en fin de course, les deux journalistes n'apprécient pas du tout la plaisanterie : "Furieux, le couple appelle Hanouna pour qu'aucune image ne soit diffusée" expliquaient nos confrères. "Ils ont tenu des propos très durs envers Cyril. Ils se sont lâchés, c'était d'une violence..." s'était même souvenu un employé de la boîte de production de Cyril Hanouna qui avait eu accès aux bandes. Bandes que Jean-Jacques Bourdin avait expressément demandé à faire détruire. Mais depuis cette révélation, ni Anne Nivat ni Jean-Jacques Bourdin n'avaient été invités à communiquer sur cette affaire.

Aujourd'hui, la journaliste était invitée au micro de Philippe Vandel sur les ondes d'Europe 1 pour son émission Culture Médias et ce dernier n'a pas hésité à évoquer avec elle cette anecdote datant d'il y a un an, mais dévoilée il y a seulement quelques jours... Visiblement très remontée, Anne Nivat a d'abord démenti la version selon laquelle le couple avait critiqué Cyril Hanouna après une question du faux (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Moundir touché par le Covid-19 : Denis Brogniart soutient son ami à "la volonté de fer"
Roland Magdane (C8) : pourquoi sa femme Marie-Claude monte-elle sur scène à la fin du spectacle Déjanté ?
Pierre Ménès acculé après les accusations de sexisme et de harcèlement : "Je suis au fond du trou"
Jean Castex a-t-il été "mal vacciné" ? Ce détail au moment de la piqûre qui intrigue les médecins
"Un système à combattre" : Marie Portolano sort du silence et appelle à ne pas réduire le problème du sexisme à Pierre Ménès