Anne Lauvergeon de nouveau mise en examen dans le dossier du rachat d'Uramin par Areva

L'ancienne patronne d'Areva Anne Lauvergeon a été mise en examen le 16 mai pour délit d'entrave dans le volet comptable du dossier judiciaire sur le rachat en 2007 de la société minière Uramin, a-t-on appris mardi de sources proches du dossier et judiciaire.

« Cette mise en examen supplétive (...) est une nouvelle illustration des errements judiciaires dans cette affaire ancienne de 15 ans », a dénoncé auprès de l'AFP Me Fanny Colin, avocate d'Anne Lauvergeon. Elle dénonce les « multiples incohérences » du dossier et « une irrémédiable contradiction qui établit l'inanité de l'accusation portée ». Cette nouvelle mise en examen de l'ancienne patronne d'Areva intervient après six ans de recours à la chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Paris et la Cour de cassation, à la suite d'une lecture divergente du dossier entre le parquet national financier (PNF) et les juges d'instruction.

À lire aussiLe retour du nucléaire en Europe, le défi du recrutement

À lire aussiLe Niger retire le permis d'exploitation d'un important gisement d'uranium au canadien GoviEx


Lire la suite sur RFI