Anne Hidalgo, "une Ségolène Royal sans le talent" ? Le clan Macron impitoyable

Ce dimanche 28 juin, tous les regards sont tournés vers Anne Hidalgo, grande gagnante du premier tour des élections municipales du 15 mars dernier à Paris. Elle était arrivée largement en tête du scrutin avec 29,33 % des voix, devançant alors ses adversaires Rachida Dati et Agnès Buzyn. Une victoire suivie également de près par Emmanuel Macron comme l’écrit Saveria Rojek dans son livre « Impitoyable » paru ce 24 juin aux éditions Stock.

Un proche du chef d’État confie au sujet de celle qui a été défiée par Agnès Buzyn : « Vous pouvez dire ce que vous voulez, si vous gagnez Paris, vous gagnez les municipales. Le Président sait qu’Hidalgo est redoutable, pugnace, avec une capacité à fédérer la gauche plurielle écolo-sociale du coeur urbain. Donc, il faut éliminer un adversaire potentiel pour 2022. Même si on la voit surtout comme une Ségolène Royal sans le talent ». Un manque de talent qui n’en ferait pas moins une adversaire de taille. « Si elle gagne Paris, elle peut être une candidate redoutable à la présidentielle », aurait glissé le chef de l’État lors d’un dîner auquel le sénateur François Patriat était convié.

« Je ne serai pas candidate à la présidentielle »

Et pourtant, la jeune maman a déjà assuré dans les colonnes du Figaro qu’elle finira son mandat à la mairie de Paris en cas de réélection. « Je ne serai pas candidate à la présidentielle », lâchait-elle faisant référence à certaines rumeurs qui courent au sein du Parti socialiste. « C’est à l’échelle des villes que la

Retrouvez cet article sur GALA

VIDEO - Claude Lelouch revient sur sa drôle de rencontre avec sa compagne Valérie Perrin
VIDÉO - La secrétaire d’État Brune Poirson sort de ses gonds sur le plateau de C News
Mort de Johnny Hallyday : ce projet posthume qu’il a maîtrisé jusqu’au bout
Édouard Philippe : sa victoire aux municipales entachée par des insultes
Harry et Meghan : ce nouveau bras de fer qui fait parler