Anne Hidalgo prise en flagrant délit : cette séquence qui met à mal son discours écolo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une sortie très remarquée. Anne Hidalgo est la maire de Paris mais également une candidate pour les prochaines élections présidentielles qui auront lieu en 2022. Comme ses concurrents, elle enchaîne les apparitions publiques et les prises de paroles afin de rencontrer les français. En parallèle, la maire de Paris ne cesse de prendre des décisions afin de limiter au maximum la présence de voitures dans la capitale. Une initiative qui ne fait pas l'unanimité, d'autant plus qu'il semblerait que la principale concernée ne la respecte pas toujours. Dans l'émission William à midi ce vendredi 26 novembre, une séquence a été diffusée et celle-ci est en contraction avec le discours écologique d'Anne Hidalgo. En effet, sur les images, on peut voir la maire de Paris emprunter un véhicule pour... faire 100 mètres. "Anne Hidalgo soutient l'industrie automobile à tel point que pour faire les 100 mètres qui séparent les deux lieux, elle prend une voiture", peut-on entendre. Une séquence qui risque de faire beaucoup parler.

Des décisions contestées. Cela fait plusieurs mois qu'Anne Hidalgo souhaite que Paris devienne une ville écologique. Pour cela, la maire enchaîne les contraintes dont récemment la vitesse maximale autorisée à 30 km/h. Il y a également la fermeture des voies sur berges, la mise en place du stationnement payant des deux roues, ou encore la hausse du prix du stationnement. Des mesures qui ne font pas l'unanimité auprès des parisiens. Pour rappel, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Nicolas Hulot accusé d'agressions sexuelles : son avocate parle “d'un lynchage médiatique”
Brigitte Macron : Cette lettre qu'une présumée victime de Nicolas Hulot lui avait envoyée
Jacques Chirac : ce talent inattendu qui lui a peut-être coûté sa santé
Affaire Nicolas Hulot : après les six témoignages glaçants, une enquête est ouverte par le parquet
Edouard Philippe : le fou rire incontrôlable de l'ancien premier ministre à la radio

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles