Comment Anne Hidalgo maquille les comptes de Paris

Le saviez-vous ? Les mobilités douces et le vivre-ensemble ne lui suffisant pas, la mairie de Paris ambitionne aussi de devenir un modèle pour la transparence comptable. A preuve, il y a quelques années, elle s’est volontairement lancée dans une «démarche de préparation à la certification de ses comptes», action indispensable aux yeux d’Anne Hidalgo pour instaurer une vraie démocratie citoyenne. Il s’agit, précise la municipalité, de faire en sorte qu’à l’avenir Bercy «puisse attester que nos présentations chiffrées sont régulières et sincères» et offrent une «information irréprochable sur l’utilisation de l’argent public». Bravo! «Nous avons conscience que la route sera longue», a cependant tenu à tempérer l’adjoint aux finances Julien Bargeton (il a démissionné depuis) lors du lancement de l’opération, en novembre 2016.

Des documents administratifs non communiqués

Au moins ne pourra-t-on pas reprocher aux édiles parisiens de manquer d’humour. Parce qu'en matière de comptabilité leur principal objectif a toujours été – et continue d’être, nous allons le voir – de masquer aux citoyens la situation des finances de la capitale. Et d’une certaine façon, on les comprend, car exposer la vérité toute crue nuirait gravement à l’avenir électoral de madame la maire. Lors de sa campagne, début 2014, Anne Hidalgo avait promis tout à la fois aux électeurs de contenir les budgets, de maîtriser l’endettement et de ne pas augmenter les impôts d’un centime. Quatre ans de trous dans la chaussée et de folles dépenses plus tard (la masse salariale de la ville s’est envolée de 17%, trois fois plus vite que l’inflation), il faut bien reconnaître que le résultat n’est pas tout à fait à la hauteur.

>> A lire aussi - "Artifices comptables", temps de travail... Cédric Villani flingue la gestion Hidalgo

Pour essayer de cacher la misère, la mairie commence par «oublier» de mettre en ligne sur son site les documents administratifs compromettants. De nombreuses délibérations du conseil municipal concernant

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ces communes frappées par la disparition des distributeurs automatiques de billets
Apple Watch : jusqu’à -29% sur les montres connectées chez Amazon
Aulnay-sous-Bois, la ville qui cultive le clientélisme
Box Internet : 2 offres à moins de 20 euros chez Free et SFR
Retraites : en à peine 24h, la CGT se retire de la conférence du financement