Publicité

Anne Hidalgo invite Emmanuel Macron à se baigner avec elle dans la Seine

« Et je vous le redis, en juillet 2024, je me baignerai dans la Seine ! » C'était l'une des promesses d'Anne Hidalgo, que la maire de Paris a réitérée lors de ses vœux pour l'année 2024. Dans un entretien accordé à Ouest-France, lundi 5 février, l'édile a appelé de nombreuses personnalités, dont Emmanuel Macron, à se baigner avec elle « juste en bas de l’Hôtel de Ville, au Pont-Marie, où la baignade sera pérenne après les JO ». « Ce sera un beau plongeon plein de symboles », a-t-elle ajouté. La maire de Paris a également incité les préfets et les sportifs à se joindre à elle, « plus de trente années après la promesse de Jacques Chirac ».

La Seine sera utilisée lors des Jeux olympiques de Paris cet été. En effet, les épreuves de triathlon et de nage en eau libre partiront du pont Alexandre-III notamment. Depuis quelques mois, l'organisation des Jeux olympiques fait face à des déconvenues concernant les tests sur l'eau du fleuve. De fait, ces derniers ont été peu concluants, voire annulés, en raison de la dégradation de la qualité de l’eau de la Seine. Des épreuves de triathlon et de nage en eau libre avaient dû être annulées en raison d'une pollution causée par un épisode de pluie cet été.

À lire aussi JO 2024 : Laura Flessel, Camille Lacourt… les premiers porteurs de flamme olympique dévoilés

Depuis 2016, l'État et les collectivités locales franciliennes ont investi environ 1,4 milliard d'euros pour rendre baignables les eaux de la Seine et de la Marne propres à ...


Lire la suite sur LeJDD