Anne Hidalgo : Son fils Arthur poste une photo choquante le jour des élections

Quand Arthur Germain, 20 ans et fils d'Anne Hildago, assume ses positions politiques face à sa mère, il ne le fait pas à moitié ! Le jeune homme, passionné de natation et de nature, a fait une publication surprenante sur les réseaux sociaux au regard du statut de sa maman le jour du premier tour des législatives ce 12 juin 2022. De quoi s'attirer les foudres des internautes.

Sur Twitter, Arthur - dernier né d'Anne Hidalgo et dont le père est le Conseiller régional d'Île-de-France Jean-Marc Germain -, a affirmé sans équivoque sa position face aux élections législatives. "N'a pas voté !" a-t-il écrit avec le hashtag "#législatives2022". "Quand changer les règles du jeu ne suffit plus, c'est le jeu qu'il faut changer", a-t-il précisé, montrant ainsi ne pas vouloir soutenir la Nouvelle Union Populaire Economique et Sociale (NUPES).

Avec ce tweet, Arthur Germain montre qu'il ne soutient pas la position de sa mère. L'ex-candidate socialiste à la présidentielle a en effet appelé à voter sur Twitter pour Olivia Polski, Martine Rosset et Lamia El Aaraje "pour faire gagner la gauche et l'écologie à l'Assemblée Nationale". Toutefois, le garçon qui a traversé la Seine à la nage ne milite pas pour autant pour la NUPES.

Une décision radicale qui lui vaut de nombreuses critiques par des tweetos qui ne lui pardonnent pas son lien filial avec sa mère. "Quand on a 3 fois plus de réponses que de like, on a raté une occasion de se...

Lire la suite


À lire aussi

Cristiano Ronaldo dévoile une première photo de sa fille, quelques jours après la mort de son fils
Jacques Dutronc en forme : son fils poste une photo de lui fringant !
Eugenie d'York maman comblée : nouvelle photo de son fils pour un jour spécial

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles