Anne Hidalgo : "il faut que la sécurité des Parisiens soit assurée"

Vendredi soir,

plusieurs attaques terroristes ont causé la mort d'au moins 129 personnes dans la capitale. "C'est une immense blessure, une douleur, une souffrance", a assuré Anne Hidalgo.
"Le 10e arrondissement, le 11e, le Bataclan, ce ne sont pas des arrondissements pris au hasard. Ce sont des arrondissements qui sont très révélateurs de cet art de vivre parisien, très libre, très frondeur, qui aime la culture, qui aime la jeunesse. C'est ce Paris-là qui a été atteint et je pense que ce n'est pas un hasard (...)", a déclaré la maire de Paris.
"Nous sommes tous solidaires aujourd'hui des victimes et de leur famille. Il faut que la sécurité des Parisiens soit assurée. Les mesures d'urgence qui ont été prises sont là pour en témoigner", ajoute Anne Hidalgo.

"Nous voulons continuer à vivre"

"On avait conscience tous que ça pouvait arriver. Nous ne savions pas comment ça allait frapper", poursuit-elle.
"Nous voulons continuer à vivre sur ce modèle républicain. Ces terroristes voudraient nous réduire au silence. On ne va pas se taire et on ne va pas s'arrêter de vivre", a-t-elle assuré sur le plateau de France 2.

Retrouvez cet article sur Francetv info

VIDEO. Attentat de Paris : Sarkozy demande à Hollande des "modifications drastiques" de la politique de "sécurité"
Attentats à Paris : les dernières 24 heures de François Hollande
Attentats du 13 novembre : politiques et anonymes réagissent
Régionales 2015 : la campagne suspendue suite aux attentats de Paris
Attentats à Paris : pour Alain Juppé, "il n'y a qu'une seule riposte : résister et se battre"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages