Anne Hidalgo au JDD : "Les commerces de proximité doivent rester ouverts"

·1 min de lecture

Mécontente de la gestion de la crise sanitaire de l'épidémie de Covid-19 et de la dureté de ce nouveau confinement, Anne Hidalgo, maire PS de Paris, a écrit au Premier ministre Jean Castex. "La culture est essentielle, c'est une erreur de la sacrifier", dénonce-t-elle. Elle s'en explique au JDD. L'édile a également pris des mesures dans la capitale : des actions en direction des plus vulnérables, telles que l'augmentation des maraudes ou un appel au bénévolat. Une direction de la santé publique parisienne va être créée. 

Approuvez-vous la décision du président de la République de recourir de nouveau au confinement généralisé?
Je crois qu'il n'y avait hélas pas d'autre solution aujourd'hui. Car la situation sanitaire est grave, avec un taux d'incidence de 500 cas pour 100.000 habitants à Paris et 73% des lits de réanimation occupés par des malades du coronavirus à l'AP-HP.

Lire aussi - A quoi ressemblera Paris qu'Hidalgo veut transformer en "ville du quart d'heure"?

Ce reconfinement aurait-il pu être évité?
Sans doute. Si le gouvernement s'y était pris autrement depuis la mi-mai, s'il avait mieux géré la crise, on ne serait probablement pas dans cette situation. Il y a eu des atermoiements, d'abord sur les masques, puis sur la stratégie à mener en matière de dépistage, au printemps, à l'été et encore récemment. La Ville, avec l'ARS et l'AP-HP, a dû parfois taper du poing sur la table pour déployer les tests partout dans Paris. Le dispositif a été saturé, notamment parce qu'on ...


Lire la suite sur LeJDD