Anne-Elisabeth Blateau (Scènes de ménages) poursuivie pour "violences" : Valérie Karsenti sort du silence

Anne-Elisabeth Blateau est dans une mauvaise passe. Dans la nuit du 5 au 6 septembre dernier, la comédienne de Scènes de ménages aurait tenté d’étrangler une pompière qui intervenait, à sa demande, à son domicile situé dans le quartier parisien du Marais. La comédienne, visiblement en état d’ivresse, aurait également insulté les agents de police présents sur place de « sales nazis ». L’actrice a ensuite été placée en garde à vue et est aujourd’hui poursuivie pour « violences et outrages sur personnes chargées d’une mission de service public et violence à raison de l’orientation sexuelle ».

Ce lundi 9 septembre, la comédienne de Scènes de ménages a présenté ses excuses à ses fans, dans un message publié sur son compte Instagram. Elle évoque, entre autres, le « comportement inacceptable » qu’elle a eu : « J’ai eu un comportement inacceptable à l’encontre de plusieurs personnes dont des pompiers venus pour m’aider. Je leur adresse à toutes mes plus plates et sincères excuses. J’ai honte de n’avoir été que l’ombre de moi-même, honte d’avoir eu une attitude exécrable », écrit Anne-Elisabeth Blateau, qui semble encore chamboulée.

Au lendemain de son mea culpa, elle a pu compter sur le soutien d’une de ses partenaires de jeu dans Scènes de ménages. Invitée au micro d’Europe 1 ce mardi 10 septembre, Valérie Karsenti s’est exprimée au sujet de cette affaire quelque peu troublante : « C’est quelqu’un d’extrêmement sensible, d’extrêmement fragile aussi, qui peut avoir ce genre d’excès, qui

Retrouvez cet article sur GALA

Anne-Elisabeth Blateau (Scènes de ménages) poursuivie pour « violences » après avoir agressé une pompière
Anne-Elisabeth Blateau (Scènes de ménages) en garde à vue : elle a voulu étrangler une pompière
Anne-Elisabeth Blateau (Scènes de ménages) s'excuse pour son "attitude exécrable" après avoir agressé une pompière
Accusé de manipuler Céline Dion, Pepe Munoz sort enfin du silence
Le prince Andrew “consterné” par les accusation d’abus sexuels : il sort enfin du silence