Anne-Claire Coudray : Confidences sur son compagnon, père de sa fille Amalya

Avec professionnalisme et passion, Anne-Claire Coudray anime la soirée électorale du second tour des législatives sur TF1. La présentatrice du journal télévisé ne craint pas les débats enflammés, notamment avec des invités politiques très virulents comme peuvent l'être Rachida Dati et Clémentine Autain. Hors caméra, la journaliste de 45 ans mène une vie tranquille avec son compagnon Nicolas Vix et leur fille Amalya, qui fêtera au mois de juillet ses 7 ans. Mais qui est l'homme qui a su conquérir la star de l'info ?

Paris Match révélait des paroles d'Anne-Claire Coudray sur le type d'homme qu'elle cherchait dans son édition de 2015 : "J'attends d'un homme qu'il me stimule et me surprenne en même temps. Je ne lui demande surtout pas d'être mon meilleur ami. Chacun doit rester pour l'autre un mystère qu'on a envie de découvrir tous les jours." Un challenge que Nicolas Vix a réussi à relever.

Puis, c'est au micro de L'Instant De Luxe sur Non Stop People que la présentatrice du JT était revenu plus en détails sur son couple : "Nicolas est mon compagnon depuis quelques années. On s'est rencontrés, on avait déjà tous les deux, je ne dirais pas un certain âge, mais moi j'étais proche de la quarantaine et lui de la cinquantaine. C'est vrai que c'est très agréable de construire un couple quand on a déjà nos personnalités et nos espaces de liberté. Qu'on sait ce qu'on veut, mais aussi ce qu'on ne veut pas. (...) Il m'apporte de l'amour,...

Lire la suite


À lire aussi

Anne-Claire Coudray amoureuse : qui est Nicolas Vix, son mari et père de sa fille Amalia ?
Sonia Rolland : Rares confidences sur Christophe Rocancourt, le père de sa fille
David Mora (Scènes de ménages), père heureux mais épuisé : confidences sur sa fille de 10 mois

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles