Cette année, la Fête des voisins voit double pour "célébrer la solidarité" face au coronavirus

Atelier des modules, Pierre-Louis Caron

"Ce n'est jamais facile de reporter un évènement, sauf quand on en fait deux évènements", sourit Atanase Périfan, créateur de la Fête des voisins et conseiller municipal (Groupe les Républicains et Indépendants) à Paris. Il était interrogé mercredi 28 mai par franceinfo. Face à la crise du coronavirus, ce rendez-vous populaire, qui fêtait son vingtième anniversaire en 2019, a été reporté au mois de septembre. Mais la date traditionnelle, à savoir le dernier vendredi du mois de mai, sera tout de même l'occasion d'une première célébration.

>> Coronavirus : date des municipales, déconfinement, tests... Suivez l'évolution de l'épidémie dans notre direct

"Nous avons choisi d'organiser une fête des voisins aux balcons, ensemble mais autrement, détaille Atanase Périfan, pour tous ces gens qui ont échangé un sourire, qui discutent à nouveau avec leurs voisins depuis deux mois." Les organisateurs invitent les habitants de toute la France à se retrouver à leur fenêtre ou leur balcon ce vendredi 29 mai.


De nombreux gestes de solidarité pendant le confinement

"Cette saleté de coronavirus aura au moins eu un effet bénéfique, estime Atanase Périfan, c'est qu'on a découvert celui qui habite l'étage du dessus ou le pavillon d'en face." L'association Voisins solidaires, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi