Ankara dénonce l’annulation d’un meeting pro-Erdogan en Allemagne

L’ambassadeur allemand s’est fait sermonné par les autorités turques.

Ankara a ainsi réagi à l’annulation d’un rassemblement pro-AKP (le parti au pouvoir), qui devait se tenir, ce jeudi soir, dans le sud-ouest de l’Allemagne.

Les ministres du gouvernement islamo-conservateur turc font campagne en Allemagne en vue du référendum de la mi-avril. Ils veulent convaincre les près de deux millions d‘électeurs turcs de renforcer le pouvoir exécutif du président.

Le meeting qui devait se tenir dans la petite ville de Gaggenau a été annulé pour des raisons de logistique et de sécurité, d’après les autorités allemandes.

Une explication qui ne convainc pas le ministre turc de la Justice, qui devait s’exprimer lors de ce meeting.

_“Le droit d’expression et de rassemblement sont garantis dans toutes les démocraties par les organes de gouvernement. Ici, ces droits ont été ignorés. Ils sont ignorés quand il s’agit de la Turquie mais quand il s’agit des organisations terroristes qui travaillent contre la Turquie, alors là les portes sont ouvertes“8, s’est indigné Bekir Bozdag.

En février, Binali Yildirim, le Premier ministre turc en personne, avait fait le déplacement, ce qui montre bien l’importance stratégique du vote des électeurs turcs vivant en Allemagne.

L’annulation du meeting de ce jeudi soir et d’autres rassemblements de l’AKP sont demandés par une partie des élus allemands et de la population pour protester contre l’incarcération de Deniz Yücel en Turquie.

Le correspondant du journal Die Welt y est accusé de “propagande terroriste”.

Avec AFP.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages