Les animaux mâles sont sur-représentés dans les muséums d'histoire naturelle

franceinfo avec AFP

Les stéréotypes sexistes se sont-ils infiltrés dans les muséums d'histoire naturelle ? Les oiseaux et mammifères mâles sont sur-représentés dans leurs collections, révèle une étude publiée dans Proceedings of Royal Society B (en anglais), mercredi 23 octobre. Un déséquilibre susceptible de biaiser les travaux scientifiques menées à partir de ces spécimens. Des chercheurs ont analysé près de 2,5 millions de spécimens d'oiseaux et mammifères collectés par les muséums de Londres, Paris, New York, Washington et Chicago depuis le XVIIIe siècle.

Pourquoi cette démarche inédite ? "Nous nous intéressions aux préjugés de genre dans le milieu scientifique, où il y a par exemple une sur-représentation de chercheurs hommes blancs" aux postes à responsabilité, explique à l'AFP Natalie Cooper, chercheuse au muséum d'histoire naturelle de Londres et auteure principale de l'étude. "Aussi trouvions-nous intéressant de voir si ce biais masculin se retrouvait dans les collections des musées", poursuit-elle. Une cartographie à grande échelle s'imposait d'autant plus que "le nombre d'études utilisant ces spécimens [prêtés par les musées] continue d'augmenter".

Les mâles plus faciles à chasser et piéger

Sur le vaste échantillon analysé, 40% en moyenne des oiseaux et 48% des mammifères sont des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi