Animaux : une association vient aux secours des bêtes maltraitées

Comme chaque jour, Frédéric Freund s’active pour venir en aide aux animaux. Directeur de l’association Oeuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs, il est en route vers une ferme où se trouve déjà les gendarmes. L’éleveuse en question ne prend plus vraiment soin de ses bêtes qui sont livrées à elle-même pour survivre. Elles ne disposent que de foin pourri, certaines carcasses de vaches mortes sont encore dans le champ. Les animaux restants sont retirés, l’éleveuse fera bientôt face à un juge.Des éleveurs volontaires prennent soin des animaux Les bêtes secourues sont ensuite transportées jusqu’à l’élevage d’Arnaud. Cet éleveur volontaire s’est proposé pour prendre en charge les animaux jusqu’à qu’elles retrouvent la forme physiquement avant, peut-être, d’être ensuite récupérées par d’autres éleveurs. En échange de son aide, Arnaud est indemnisé mensuellement de 60 euros pour chaque bovin hébergé. Ce processus s’avère malgré tout difficile pour l’association qui ne reçoit aucune subvention de l’État.