Un animateur pour enfants mis en examen pour viol

LEXPRESS.fr par la rédaction de AFP

L'homme, âgé de 29 ans, aurait abusé de cinq garçons de 10 à 14 ans au sein d'un établissement de la Fondation Mouvement pour les Villages d'Enfants. Il a été mis en examen et écroué.

Un animateur pour enfants en difficulté a été mis en examen ce mardi soir par un juge d'instruction d'Evry et incarcéré. Il est soupçonné d'agressions sexuelles et viols sur des mineurs dont il avait la charge. Ces enfants, victimes de maltraitance, avaient été placés par la justice dans ce centre de la Fondation Mouvement pour les villages d'enfants (MVE) à Villabé dans l'Essonne.

Le parquet d'Evry a ouvert une information judiciaire pour "agressions sexuelles et viols sur mineurs de 15 ans par personne ayant autorité". Les victimes présumées sont cinq garçons âgés de 10 à 14 ans, a précisé le Parquet.

L'animateur, qui a reconnu les faits lors de son audition ce mardi soir, a été dénoncé par l'une de ses victimes présumées, un jeune garçon âgé de 12 ans. Il a été interpellé lundi matin, a indiqué une source proche du dossier. Âgé de 29 ans, il travaillait depuis moins de deux ans au sein de la Fondation.

La Fondation "choquée"

Les 13 établissements de la Fondation Mouvement pour les Villages d'Enfants, dont celui de Villabé, accueillent les fratries victimes de maltraitance ou de négligences graves.

Dans un communiqué diffusé mardi soir, la Fondation Mouvement pour les Villages d'Enfants, qui se dit "choquée" et "stupéfiée par la gravité des faits reprochés", se portera partie civile.

La Fondation affirme qu'elle "réalise un contrôle interne pour vérifier que toutes les procédures d'encadrement et d'alertes ont bien été respectées".

"Nous ne pouvons accepter que de tels agissements se produisent. Notre priorité immédiate est de protéger les enfants accueillis au sein du village de Villabé, les équipes qui en ont la charge et de tout mettre en oeuvre pour éviter l'exposition médiatique des enfants", insiste le directeur général de la fondation (...) Lire la suite sur lexpress.fr

Un septuagénaire trouvé mort dans une maison de retraite
Essonne: l'homme recherché pour viol s'est rendu
Le crash du Rio-Paris serait dû à des erreurs de pilotage
La "marche des salopes"
Le crash du Rio-Paris aurait duré quatre minutes