Cet animal incongru fait fuir les prédateurs pour protéger les moutons

Depuis maintenant plus de 40 ans, des éleveurs et des propriétaires de fermes dans le monde entier, utilisent des lamas pour protéger leurs animaux. Aux États-Unis et en Australie, ce camélidé est en effet particulièrement plébiscité par les spécialistes pour la survie des moutons, qui peuvent être régulièrement attaqués par des prédateurs tels que des coyotes, des chiens errants ou encore des dingos. Les lamas ont en effet la capacité de créer un lien social avec d’autres espèces animales, qu’ils vont ensuite protéger des prédateurs en les mordant, en criant, en leur crachant ou en les repoussant en se ruant dessus. Mais avant de pouvoir assurer un tel rôle, les lamas ont souvent besoin d’observer et de se familiariser avec leur environnement et leur mission.

C’est notamment le cas de Scott, un jeune lama arrivé dans une exploitation de Mortagne-sur-Gironde (Gironde), en 2020, pour protéger des moutons. "Le lama est un animal territorial et il défend son territoire contre les potentiels intrus. Une première phase d'adaptation doit être faite entre les éleveurs et le lama, puis avec les animaux qu'il doit protéger", avait expliqué un des propriétaires de l’exploitation lors d’un échange avec franceinfo. Dans certaines fermes, qui ont réussi à créer le lien entre le bétail et le lama, les pertes liées aux prédateurs ont parfois baissé de 30 % sur une année.

Pour en savoir plus sur les capacités du lama, des chercheurs ont mené une expérience très simple. Ces derniers ont caché (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Après un ouragan, les singes de cette île sont devenus plus gentils !
Les chiens "miniatures" ont de plus en plus la cote et ce n’est pas une bonne nouvelle
Comment protéger son jardin des rongeurs cet été ?
Dans cette vidéo impressionnante filmée dans un safari, une girafe soulève une petite fille dans les airs
Comment devenir famille d'accueil pour chat ?