Angola: TotalEnergies lance un nouveau projet pétrolier en eaux profondes

TotalEnergies a annoncé ce mardi le lancement d'un nouveau projet pétrolier au large des côtes de l'Angola, dans le bassin de Kwanza. Le PDG de Total, Patrick Pouyanné a rencontré lundi 20 mai le président angolais João Lourenço. La production devrait débuter seulement en 2028 et atteindre « un plateau de 70 000 barils par jour », alors que l'Angola a annoncé à la fin de l'année 2023 son retrait de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) pour protester contre des quotas de production jugés trop restrictifs.

Le projet Kaminho est le « premier grand développement en eaux profondes dans le bassin de la Kwanza » indique le communiqué publié par Total. Il s'agira de développer les champs pétroliers de Cameia et Golfinho, situés à 100 km au large des côtes angolaises, par 1 700 mètres de profondeur.

TotalEnergies détient 40% des parts dans le projet, comme la compagnie malaisienne Petronas, alors que la compagnie pétrolière publique angolaise Sonangol en détient 20%. Aucun chiffre n'a été communiqué officiellement, mais l'agence Bloomberg avance un investissement chiffré à 6 milliards de dollars de la part de Total.

À lire aussiL'Angola se retire de l'Opep, désaccord avec les quotas pétroliers

À lire aussiHydrocarbures: TotalÉnergies, une entreprise centenaire liée à l’Afrique


Lire la suite sur RFI