Angola: le corps de l’ancien président angolais José Eduardo dos Santos autopsié en Espagne

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le corps de José Eduardo Dos Santos, a été autopsié, ce week-end, à Barcelone, en Espagne. Les avocats d'une des filles de l’ancien président angolais, Tchizé Dos Santos, l'ont confirmé à l'AFP, ce lundi 11 juillet. C'est à sa demande que l'autopsie a eu lieu. José Eduardo dos Santos s'est éteint vendredi 8 juillet, à 79 ans, des suites d'un arrêt cardiaque, à Barcelone où il vivait, depuis 2019. Une mort qui, selon sa fille, « s'est produite dans des conditions douteuses ».

« Nous n'avons pas encore les résultats », explique à l'AFP l'un des avocats de Tchizé Dos Santos. Dans un communiqué publié ce week-end, la fille de l'ancien président accuse l'ex-femme de José Eduardo dos Santos et son médecin personnel d'être responsables de la mort de l'ancien président. Une plainte a été déposée auprès de la justice espagnole pour « tentative d'homicide ».

L'autopsie passée reste maintenant la question de l'enterrement de l'ancien président. D'après la presse angolaise, une délégation gouvernementale négocie avec la famille, à Barcelone, le rapatriement de la dépouille, une option à laquelle s'oppose Tchizè Dos Santos qui refuse des « funérailles nationales qui pourraient favoriser le gouvernement actuel ». Selon elle, l'ancien chef d'État aurait formulé le souhait d'être enterré en Espagne, dans l'intimité.

Aujourd'hui, le président angolais, João Lourenço, a rendu hommage à son prédécesseur en signant le livre de condoléances ouvert à Luanda par les autorités.

« Honorons José Eduardo Dos Santos en défendant et perpétuant sa plus grande œuvre, la paix et la réconciliation nationale », a-t-il écrit.

Le deuil national doit durer jusqu'à vendredi.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles