Angleterre : premier jour d'un troisième confinement

L'Angleterre se confine pour la troisième fois. Les restrictions, déjà imposées à Londres, sont désormais étendues au reste du pays. Les commerces non-essentiels et écoles resteront fermés jusqu’à nouvel ordre. Une mesure radicale annoncée par le Premier ministre Boris Johnson, lundi 4 janvier, pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. 59 000 cas de contaminations ont été enregistrés lundi dans le pays, soit le plus haut taux depuis le début de la crise. Un nouveau virus encore plus contagieux Ces mesures sont acceptées par les Britanniques. Les hôpitaux restent débordés. “C’est une bonne chose. Dans mon entourage, tout le monde est malade”, affirme une passante. Selon les autorités, le Royaume-Uni fait face à une remontée des cas à cause d’un nouveau variant du virus, qui serait 50 à 70% plus contagieux. Le confinement devrait durer au moins jusqu'à mi-février. L’Écosse a aussi décidé d’un confinement similaire.