Angleterre : les auteurs de propos racistes bientôt interdits de stade ?

·2 min de lecture
La finale de l'Euro à Wembley avait été le cadre de nombreux débordements, dans le stade comme sur les réseaux sociaux.

La secrétaire d'État à l'Intérieur compte proposer une loi en début d'année pour lutter concrètement contre le racisme en ligne, selon Eurosport.

De l'espoir d'un titre au cauchemar, la séance de tirs au but perdue par l'équipe d'Angleterre face à l'Italie l'été dernier en finale de l'Euro a révélé le pire dont sont capables certains supporteurs britanniques. Outre les incidents ayant eu lieu ce soir-là (des centaines de supporteurs anglais sans ticket avaient envahi le stade de Wembley), les joueurs noirs Jadon Sancho, Bukayo Saka et Marcus Rashford ont été la cible d'une avalanche d'attaques racistes sur les réseaux sociaux.

À la suite de ces attaques racistes contre les trois joueurs, le Premier ministre Boris Johnson avait annoncé son intention d'interdire de stade les supporteurs ayant proféré des insultes racistes en ligne. Comme le rapportent nos confrères d'Eurosport, les choses devraient avancer en début d'année prochaine.

Jusqu'à 10 ans d'interdiction de stade

La secrétaire d'État à l'Intérieur Priti Patel va présenter un projet de loi devant le Parlement britannique visant à interdire de stade les personnes ayant tenu des propos racistes sur les réseaux sociaux. « Le racisme est inacceptable et le football est depuis trop longtemps touché par ce fléau honteux, estime Priti Patel en faisant notamment référence aux incidents de la finale de l'Euro. Ceux qui se rendent coupables de racisme en ligne doivent être punis. Les changements législatifs que j'annonce vont assurer qu'ils soient bannis de l'enceinte des matchs. » Si le contenu exact de la future loi n'est pas encore connu, les sanctions [...] Lire la suite

VIDÉO - SOS Racisme - Grégory : "Si ça sentait mauvais dans l'immeuble, c'était à cause des Noirs"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles