Angleterre : des étudiants en archéologie découvrent des moulins et un cimetière de la fin du néolithique

Cette découverte inédite, datant de la fin du néolithique jusqu'à 1500 après J.-C, a lieu dans un chantier censé accueillir 1200 habitations à Springstead Village, entre Cherry Hinton et Teversham, à Cambridge (Angleterre). Les fouilles sont étudiées par les élèves ayant trouvé ces éléments et par les chercheurs de l’université. Ils ont rendu publique leur trouvaille sur le site de l'école ainsi que dans un communiqué de Ballway, le promoteur immobilier en charge du chantier.

Cette excavation a révélé plusieurs surprises aux chercheurs. Les archéologues ont découvert des traces gigantesques, sous la forme d’un X et d’un cercle sur le sol, rappelant ainsi la forme d’un moulin à vent. Les datations de ces traces et des éléments découverts, dont un poteau, laissent supposer que ces cinq moulins proviennent de différentes périodes. Le poteau principal, qui aurait servi à moudre du grain à l'époque, date de la fin du néolithique de 1300 à 1500 après J.-C, précise la BBC. Par ailleurs, les archéologues suggèrent également que ces moulins étaient situés sur une crête, le point le plus haut et donc par conséquent le plus venteux de la région. En outre, selon les analyses des chercheurs, 4 de ces structures ont été construites l’une sur l’autre, “comme elles étaient en bois, elles se détérioraient avec le temps. Ainsi, un nouveau [moulin à vent] aurait été construit à proximité, récupérant autant de bois que possible de l’ancien” a détaillé le professeur Wakefield, co-auteur de l’étude, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La pierre de Singapour serait-elle sur le point d'être décryptée ?
Il y a 7 500 ans, ils mangeaient déjà des produits laitiers dans les Pyrénées !
De précieux trésors chinois de la dynastie Ming découverts dans deux épaves
Un cultivateur d'avocats déterre les fossiles d'une nouvelle espèce de ptérosaure
Les gravures d’un berger dévoilent un temple antique disparu à Athènes