Une Anglaise de 3 ans proche des capacités intellectuelles... d’Einstein

·1 min de lecture
Plus que sa précocité, c’est son sens de l’humour qui a épaté les évaluateurs même si le test conclut que la petite fille a tout de même les capacités mathématiques et littéraires d’une enfant de cinq ans.

Une petite fille de Birmingham a obtenu 142 points de QI, un résultat proche des capacités estimées d’Albert Einstein.

La petite Dayaal Kaur pouvait compter jusqu’à 15 à 13 mois et récitait l’alphabet à 14, selon le Birminghammail. Autant dire que ses parents se sont vite rendu compte qu’ils avaient une petite fille pas comme les autres à la maison. Son père s’étonne encore d’avoir pu tenir une discussion avec elle alors qu’elle portait des couches. À trois ans, ils lui font passer un test de QI à Mansa, une organisation qui a pour but de "promouvoir" l'intelligence. 

Résultat : 142 points, soit un score proche de celui (estimé) d’Albert Einstein atteignant les 160. Plus que sa précocité, c’est son sens de l’humour qui a épaté les évaluateurs, même si le test conclut que la petite fille a les capacités mathématiques et littéraires d’une enfant de 5 ans.

"HPI" (TF1) : un jeune homme surdoué donne son avis sur la série

“C'est comme avoir une Bentley”

Une école privée a proposé aux parents d’admettre leur fille. Mais même avec un prix réduit, le père a dû décliner, faute de moyens. Admise dans une école locale, la petite fille pourrait passer dans la classe supérieure. C’est en tout cas le souhait du père qui ne cache pas sa frustration devant le refus de la direction : "C'est comme avoir une Bentley et ne pas pouvoir conduire".

Ce contenu pourrait également vous intéresser :