Angers : des milliers de pass sanitaires dérobés après le piratage d'une pharmacie

·1 min de lecture

C'est un piratage de grande ampleur auquel a été confronté un pharmacien, dont l'officine se trouve dans un centre commercial d'Angers, dans le Maine-et-Loire, nous rapporte Ouest-France. Début septembre, le gérant s'est rendu compte que des tentatives de connexion et des demandes d'authentification à la plateforme Sivac, étaient anormalement nombreuses. Cette plateforme a été mise en place par le gouvernement au profit des professionnels pour le suivi de leurs patients concernant le Covid-19, afin d'éditer les résultats de tests antigéniques ou les pass sanitaires.

Début septembre donc, il a déposé une plainte pour des faits qui se seraient déroulés entre le 20 et le 30 août dernier. Et découvre alors que tout le système informatique de sa pharmacie a été "piraté" : "Cela a ainsi pu rendre possible la délivrance frauduleuse de pass sanitaires avec le QR code qui va avec", explique-t-il à Ouest-France.

>> A lire aussi - Fraude au pass sanitaire : les multiples ruses qui touchent les professionnels de santé

En tout, selon le pharmacien, en une dizaine de jours, près de 3.000 pass sanitaires auraient été édités à l'aide de ce piratage, sans compter les fraudes liées aux tests antigéniques, qui se comptent par centaines. "Nous tournons à dix vaccinations par jour", souligne-t-il, pour caractériser l'étendue de la fraude.

Alors que certains Français sont toujours réfractaires au pass sanitaire, ces derniers jours, une nouvelle arnaque est apparue où des internautes ont reçu un mail (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sorti de prison, l'homme qui avait giflé Emmanuel Macron "n'a aucun regret"
Vers une épidémie plus importante de bronchiolite cet hiver ?
Refusant de porter le masque, Francis Lalanne provoque un scandale dans un train
La réforme des retraites, "pas une priorité" pour Emmanuel Macron
Seine-Saint-Denis : l'Etat va prendre en charge le financement du RSA, une première

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles