Angers: Une mère demande à Macron et Poutine de faire extrader le meurtrier présumé de son fils

APPEL - La mère d'un jeune franco-marocain, tué à Angers il y a onze mois, demande via les réseaux sociaux à ce que le meurtrier présumé de son fils soit extradé de Tchétchénie...

APPEL - La mère d'un jeune franco-marocain, tué à Angers il y a onze mois, demande via les réseaux sociaux à ce que le meurtrier présumé de son fils soit extradé de Tchétchénie...

Elle a choisi de s’exprimer publiquement sur les réseaux sociaux. La mère d’un jeune franco-marocain, tué il y a onze mois à Angers, en appelle via Facebook à Emmanuel Macron mais aussi au président russe et au roi du Maroc, pour que soit extradé de Tchétchénie le meurtrier présumé de son fils, en fuite depuis les faits.

« Je suis une maman de 45 ans. Mon fils a été tué le 7 janvier 2017 à 22h00 (…). Je suis morte intérieurement avec lui aussi (…). J’en appelle à M. Macron, président de la République française. J’en appelle à M. Poutine, président de la République russe. J’en appelle à son altesse, sa majesté le Roi Mohamed VI », explique Lamia Bousouf, en ouverture de la vidéo postée samedi sur sa page Facebook et vue plus de 100.000 fois.

pic.twitter.com/gQSZ3um32z— Justicepourmônfilsbilal (@lamiaelh) December 2, 2017

Une transaction de cannabis qui a mal tourné

De double nationalité, française et marocaine, Bilal, son fils de 18 ans, a été tué d'une balle dans le dos le 7 janvier dans le quartier Monplaisir, à l’est d’Angers, au cours d’une transaction de résine de cannabis qui a mal tourné.

D’un côté, il aurait tenté de revendre quatre kilos de résine de cannabis mais les enquêteurs doutent de la réalité de sa marchandise. De l’autre côté, les trois acheteurs ont tenté d’arnaquer le dealer en payant avec « 12.000 euros de faux de billets imprimés d’un seul côté », selon les enquêteurs.

Mandat d’arrêt international

Deux des trois acheteurs impliqués dans la rixe s’étaient présentés d’eux-mêmes le lendemain au commissariat du Mans. L’un est toujours en détention provisoire pour complicité de meurtre et trafic de stupéfiants et l’autre, poursuivi pour acquisition de stupéfiants, a été remis en liberté sous contrôle judiciaire en mars.

>> A lire auss (...) Lire la suite sur 20minutes
Angers: Le tramway heurte un élément de chantier et déraille
Angers: Il enlève son propre frère pour l'éloigner de sa dulcinée
Angers: Une patiente décède dans l'accident de son ambulance

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages