Angers : des apprentis restaurateurs cuisinent des repas pour les plus démunis

Durant le confinement, les restaurants sont fermés, mais, dans un CFA d'Angers (Maine-et-Loire), des apprentis cuisiniers sont toujours aux fourneaux. Pas de trêve pour les élèves, dont les petits plats seront distribués aux plus démunis. "Ça apporte un bénéfice pour tout le monde. Pour nous, ça nous permet de nous exercer, et si on peut donner à manger à des personnes dans le besoin...", explique un apprenti. Donner plutôt que jeter ; l'initiative citoyenne a vu le jour au printemps derniers, lors du premier confinement. Alors que les centres de formation étaient fermés, certains élèves se sont manifestés. 80 repas livrés "Ça vient de nos jeunes, [...] qui ont vu pendant le premier confinement qu'ils étaient à la maison, qu'ils pouvaient amener quelque chose, qu'ils ont un métier manuel, et ils avaient envie d'aider", indique Audrey Marseloo, enseignante en cuisine. Mercredi 4 novembre, 80 repas ont été livrés au Secours populaire qui, de son côté, fait don de ses denrées périssables, que les apprentis pourront concocter pour le lendemain.