Angelina Jolie, toujours pas divorcée de Brad Pitt, sort à nouveau avec des hommes

Depuis avril dernier, Angelina Jolie et Brad Pitt, qui ont annoncé leur séparation en 2016, sont en effet officiellement célibataires et donc libres de refaire leurs vies. Une aubaine, pour l’acteur de 55 ans, qui a rapidement recommencé à fréquenter des femmes lors de rendez-vous galants. Il y a quelques semaines, le comédien est même apparu aux côtés de la créatrice en joaillerie, Sat Hari Khalsa. Aujourd’hui, c’est apparemment au tour d’Angelina Jolie de replonger dans le grand bain des rendez-vous amoureux.

Selon une source du magazine US Weekly, l’actrice de Maléfique 2 aurait en effet eu "quelques rendez-vous" avec des hommes. D’après cette même source, ces quelques sorties n’auraient cependant "rien de sérieux". "Elle n’est pas fermée à l’idée de rencontrer quelqu’un de nouveau, mais ce n’est pas sa priorité. Elle se focalise sur les enfants, son travail, et sur le ménage qu’il reste à faire après son divorce compliqué" avec Brad Pitt. Si les deux comédiens, qui se sont rencontrés sur le tournage de Mr. and Mrs Smith et qui ont partagé dix ans de vie commune, ne sont pas encore officiellement divorcés.

Même si Angelina Jolie a recommencé à fréquenter des hommes, elle ne souhaite pas pour autant consacrer moins de temps à sa vie familiale. Tant que ses six enfants n’auront pas tous atteint leur majorité, la maman de 44 ans ne compte pas aller vivre à l’étranger et entend se consacrer pleinement à leur éducation. Selon des récentes informations du site Hollywood Life, la comédienne

Retrouvez cet article sur GALA

Angelina Jolie pas prête à accorder à Brad Pitt la garde alternée de leurs enfants
Angelina Jolie ne voulait pas se marier : "Brad Pitt lui a mis la pression"
Angelina Jolie s'est sentie "insignifiante" après sa rupture avec Brad Pitt : ses touchantes confidences
Brad Pitt s'est senti "coupable" après son divorce avec Angelina Jolie : il brise enfin le silence
Angelina Jolie bloquée à Los Angeles à cause de Brad Pitt : “Je dois vivre où il a décidé de vivre”