Angelina Jolie : comment sa santé a pâti de son divorce avec Brad Pitt

En septembre 2016, après douze ans d'amour, Brad Pitt et Angelina Jolie décidaient de divorcer et celui-ci n'a pas été de tout repos. Cependant après des affrontements devant les tribunaux et par médias interposés, l'heure est à la réconciliation. Les deux "s'entendent beaucoup mieux depuis qu'ils ont élaboré les règles de garde. Ils reviennent de loin", a expliqué une source à Entertainment Weely, tandis qu'une autre est revenue sur la surprise que cause ce rapprochement :"A la surprise de beaucoup de leur amis les plus proches, ils ont considérablement amélioré leur communication et se sont tous les deux tournés vers la coparentalité".

Si tout semble rentré dans l'ordre, pour le plus grand bonheur de leur petite Shiloh, Angelina Jolie n'oublie pas cette épreuve qui a eu des répercussions sur sa santé. En 2017, l'actrice avait accordé une interview à Vanity Fair, l'occasion d'apprendre que ce divorce avec Brad Pitt lui avait fait physiquement du mal. Elle a souffert d'hypertension et a développé la paralysie de Bell qui provoque un affaissement d'un côté de son visage. Fataliste, Angie avait confié : "Parfois, les femmes se dédient à leur famille et se font passer après tout le monde, et un jour, cela se manifeste sur leur propre santé."

Au magazine, cette maman de six enfants qui aura 45 ans le 4 juin 2020 avait aussi révélé que sa peau était devenue plus sèche et que des poils gris apparaissaient sur son corps. "Je ne peux pas dire si c'est la ménopause ou si c'est juste l'année

Retrouvez cet article sur GALA

Tendance automne-hiver 2021 - Fendi mise sur l'art dans les collections
Kate Middleton furieuse : cette attaque qui l'a fait sortir de ses gonds
Patrick Balkany : son message insultant envers son ex-directrice de cabinet à Levallois
Roselyne Bachelot aux côtés de Cristina Cordula ? Cette annonce étonnante
PHOTO - Mort de Guy Bedos : le message touchant de son fils Nicolas