Angelina Jolie révèle que sa fille Zahara a dû être opérée

·1 min de lecture

Angelina Jolie aime endosser plusieurs rôles à la fois. Dans un article publié dans le magazine Time, ce mardi 22 juin, l'actrice s'exprime en tant qu'activiste, mais aussi en tant que mère d'une famille où les enfants sont d'origines multiples. En racontant l'opération de sa fille Zahara, l'actrice aborde le problème du racisme médical, et de la différence de traitement entre les patients, selon leurs couleurs de peaux.

Cette fois, c'est Angelina Jolie qui pose les questions, à un jeune étudiant en médecine londonien de 21 ans, Malone Mukwende, qui a lancé un manuel 'Mind the Gap', et une plateforme en ligne, afin d'éduquer les étudiants en médecine et les bénéficiaires des soins à cette différence de traitement. Le jeune homme raconte à l'actrice comment il a élaboré le projet : "J'ai remarqué qu'il y avait un vide dans notre apprentissage. Si on nous étudiait un certain type de rougeur ou de maladie qui se développe sur la peau, la référence enseignée serait toujours celle de la peau blanche. J'avais l'habitude de demander 'Et à quoi cela ressemble sur d'autres tons de peau ?', juste pour mon savoir personnel. Le plus souvent, on me répondait qu'on ne savait pas."

Des questions qui sont familières à Angelina Jolie, qui confie à l'étudiant : "J'ai des enfants de différentes origines, et je sais bien que quand ils avaient des rougeurs, ça avait l'air radicalement différent en fonction de leurs couleurs de peaux. Mais à chaque fois que je consultais des tableaux médicaux, la référence (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Jade Hallyday : son petit ami Michael-Sean lui déclare sa flamme
Sarah Ferguson a décroché un nouveau job
INTERVIEW - Jean-Baptiste Boursier soutenu par sa femme : "J'aime savoir ce qu'elle pense"
"Un ange" : Jeane Manson chante pour sa mère décédée
VIDÉO - Axel Kahn serein sur sa mort : "Elle n'existe pas, c'est juste la fin de la vie"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles