Angelina Jolie arrive sur Instagram pour partager la lettre d'une jeune Afghane

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La situation en Afghanistan a poussé Angelina Jolie à partager la lettre d'une adolescente afghane terrifiée face à l'arrivée des talibans au pouvoir.

AFGHANISTAN - Un nouveau compte sur les réseaux sociaux pour une grande cause. L’actrice Angelina Jolie s’est créé un compte Instagram ce vendredi 20 août pour une raison très sérieuse: donner de la visibilité au peuple afghan. 

Sur son tout nouveau compte, l’actrice, envoyée spéciale du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), a partagé la lettre d’une adolescente afghane qui partage sa peur face à l’arrivée des talibans au pouvoir dans son pays

“En ce moment, le peuple afghan perd sa capacité à communiquer sur les réseaux sociaux et à s’exprimer librement. Je suis donc venue sur Instagram pour partager leurs histoires et les voix de ceux qui, à travers le monde, se battent pour leurs droits humains fondamentaux”.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

“C’est une lettre que m’a envoyée une adolescente en Afghanistan”, explique-t-elle. Dans cette lettre manuscrite, la jeune fille explique qu’avant l’arrivée des talibans, elle allait étudier, elle pouvait sortir. Mais tout a changé lors du retrait des troupes américaines et l’arrivée en quelques jours des insurgés.

“Nous avions tous des droits et nous pouvions tous les défendre librement. Mais quand ils sont arrivés, nous avons tous eu peur d’eux et nous pensons que tous nos rêves sont partis. Nous pensons que nos droits ont été violés. Nous ne pouvons pas sortir. Étudier et travailler c’est hors de portée. Certains disent que les talibans ont changés, mais je ne le pense pas car ils ont un très mauvais passé”, peut-on lire. 

“Nous avons tous perdu notre liberté et nous sommes à nouveau emprisonnés”, conclut sombrement la jeune fille dans sa lettre.

Angelina Jolie ”écœurée”

“J’étais à la frontière de l’Afghanistan deux semaines avant le 11 septembre, où j’ai rencontré des réfugiés afghans qui avaient fui les talibans. C’était il y a vingt ans”, précise en légende de ces photos Angelina Jolie.

“Il est écœurant de voir des Afghans encore une fois déplacés à cause de la peur et de l’incertitude qui s’est emparée de leur pays”.

“Comme d’autres qui se sont engagés, je ne me détournerai pas. Je continuerai à chercher des moyens d’aider. Et j’espère que vous vous joindrez à moi”, conclut-elle.

À voir également sur Le HuffPost: Une présentatrice télé raconte avoir été empêchée de travailler par les talibans

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Ce contenu peut également vous intéresser :

undefined

undefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles