Angèle, itinéraire d'une enfant surdouée

Paola Genone

Elle balance ton quoi et met le Brol comme personne. La chanteuse belge, qui a tout d’une star, écrit, compose, produit et s’exprime haut et pop contre le sexisme, l’homophobie, le racisme… La voici icône de mode, en égérie Chanel, et, bientôt, actrice de cinéma chez Leos Carax.

Elles n'étaient que deux à représenter la nouvelle vague francophone dans ce prestigieux concert virtuel mondial, One World, réunissant rien de moins que les Rolling Stones ,Taylor Swift ou Paul McCartney : Christine and the Queens et… Angèle, revisitant son tube planétaire Balance ton quoi. Avec ses mains de pianiste dévalant les octaves sur les touches blanches et noires, ses mélodies douces et ses textes à double sens distillant un charme vénéneux, Angèle s'est imposée, en l'espace de quelques chansons et d'un album grandiose, Brol ("joyeux bordel, en argot bruxellois"), comme une figure incontournable de la scène pop en bouleversant tous les codes. "C'est peut-être la plus grande star de la pop francophone", dit d'elle Selena Gomez.

Trois ans après ses débuts sur Instagram, la chanteuse native de Bruxelles, aujourd'hui âgée de 24 ans, a déjà eu les honneurs de la une du New York Times et remporté tous les trophées : un album de diamant, numéro un des charts, et trois Victoires de la musique, dont celle de la création audiovisuelle. "C'est évident ! Angèle, c'est la Vanessa Paradis de 2020, nous confie Benjamin Biolay. C'est une artiste extrêmement douée, qui fait des chansons hyperintelligentes et ludiques. Elle est très belle, et son alignement des planètes fait qu'elle est touchée par la grâce."

En vidéo, "Balance ton quoi", le clip engagé d'Angèle

Enfant de la balle

L'interprète de La Loi de Murphy compose au piano depuis l'âge de 5 ans… Et si, après le bac, sa vocation la fera brièvement hésiter entre (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Un canapé, du soleil et des dauphins : Angèle et Philippe Katerine en plein trip dans le clip de "Duo"
Angèle au cinéma avec Marion Cotillard et Adam Driver : le scénario parfait ?
Angèle sur le féminisme : "Le combat n'est pas fini"
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro Madame