Paris : Andy, mort pour une simple bousculade à la station Châtelet-Les Halles

Cécile Beaulieu (avec J.M. Dé. et B.S.)
Un homme de 22 ans a été tué à Paris dans la station de métro Chatelet-Les Halles ce vendredi 12 janvier 2018 en fin d'après-midi, sur les coups de 18h30

Originaire de l’Essonne, un jeune homme de 22 ans a été tué par un habitant de Melun dans les couloirs du RER, sous les yeux de nombreux voyageurs.


Un corps sans vie sous une couverture de premiers secours doré. Une vie gâchée pour une simple bousculade. «Ah, d’accord. On meurt, en 2018, sous l’oeil des caméras, sans aucune aide ?», peut-on lire sur Twitter.

La dépouille d’Andy, ensanglantée, a marqué tous ceux qui l’ont vue, ce vendredi soir, à la station RER Châtelet-Les Halles (Ier arrondissement de Paris). Elle a enflammé les réseaux sociaux ce samedi et suscité toutes les polémiques.

Vendredi soir, à 18 heures, ce jeune homme de 22 ans, est décédé sous les coups de couteau que lui a infligé son agresseur. A l’origine du drame, sordide et sans objet, quelques premiers éléments d’enquête, confiés au premier district de police judiciaire deParis (1er DPJ) : une obscure bousculade entre deux hommes, qui aboutit à un meurtre.

La victime est d’origine martiniquaise, il vit dans une petite ville de l’Essonne. Son agresseur est de Melun, en Seine-et-Marne. A priori, ils ne se connaissent pas. On est très loin des multiples rixes entre bandes rivales qui ont émaillé la vie des Halles ces dernières années.

«Il se trouvait là au mauvais moment»

«C’est une mort stupide, confie une source policière. Celle d’un jeune qui se trouvait là au mauvais moment.» Pourtant, la peur est toujours là, présente sur la ligne : «Je suis abonnée au compte twitter RER D, confie Anne, une usagère. J’ai vu que le train avait une heure de retard, vendredi, sans connaître le motif. Mais ça fait peur. C’est une ligne dangereuse, tout le monde le sait. Et les Halles particulièrement. Le coin a une sinistre réputation.»

Mais là, pas de rixe, pas de bandes, rien à voir, semble-t-il, avec les jeunes qui se sont opposés des années durants dans les couloirs du RER et les allées du Forum des Halles.

«Nos services sont intervenus avec une extrême rapidité, souligne Stéphane Gouaud, directeur du (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Le photographe Mario Testino, star de la mode, accusé de harcèlement sexuel
Lille : une marche blanche en hommage aux jeunes percutés par un TER
Paris : un adolescent de 15 ans tué dans une rixe entre bandes
Malaise cardiaque à Disneyland Paris : une adolescente dans un état critique
15 ans après sa disparition, ils ont marché pour ne pas oublier Estelle Mouzin

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages