Androcur: des cas graves de développement de tumeur pendant la grossesse bien après l'arrêt du traitement

1 / 2

Androcur: des cas graves de développement de tumeur pendant la grossesse bien après l'arrêt du traitement

L'Agence Nationale de sécurité du Médicament lance une campagne d'information sur l'"Androcur", car ce traitement hormonal pourrait favoriser le développement de méningiomes, notamment après une grossesse.

Quatre cas graves de développement de tumeurs intracrâniennes survenus pendant la grossesse plusieurs années après l'arrêt d'Androcur, ayant laissé des séquelles après opération, sont relevés dans une nouvelle étude sur ce médicament et ses génériques désormais très encadrés.

L'Androcur (laboratoire Bayer) et ses génériques, qui ont été trop souvent prescrits en dehors des indications autorisées, peuvent multiplier jusqu'à 20 (après 5 années de traitement) et...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi