Comment Andra Day est devenue Lady Day

Par Anne-Sophie Jahn
·1 min de lecture
Andra Day dans le biopic de Lee Daniels, « The United States vs. Billie Holiday ».
Andra Day dans le biopic de Lee Daniels, « The United States vs. Billie Holiday ».

Nous l'avions découverte au Point, où elle avait interprété son tube « Rise Up » et reprenait « Uprising » de Muse. Son style vintage et sa voix forte et rauque nous avaient conquis. Depuis, avec deux nominations aux Grammy Awards et un milliard d'écoutes, elle est devenue une star outre-Atlantique. Elle interprète aujourd'hui Billie Holiday dans United States vs. Billie Holiday réalisé par Lee Daniels qui devrait sortir en salles en avril. Un rôle qui lui rapportera peut-être deux Golden Globes, celui de la meilleure actrice et de la meilleure chanson originale (verdict dimanche 28 février, deux jours après la sortie du film aux États-Unis sur Hulu).

Originaire de San Diego, Andra Day a chanté depuis l'enfance comme elle nous l'a raconté : « Il y avait tout le temps de la musique à la maison et je chantais à l'église, dès l'âge de 11 ans. Jusqu'à mes 18 ans, j'ai étudié la danse, la musique, le chant? Dans une école d'art. Dans la musique, quand on est une femme, on nous dit qu'on doit être sexy et montrer un maximum notre corps? Mais c'est le moyen le plus médiocre de réussir. Moi, je veux percer grâce à ma voix et à l'honnêteté de mes textes. » Dans ses textes, elle aborde les moments les plus sombres et honteux de sa vie, ses infidélités, ses faiblesses.

Le label Warner la remarque grâce à ses reprises postées sur YouTube, en 2012, mais c'est en 2015 que son destin a basculé, dans un centre commercial : « La femme de Stevie Wonder m'y a entendu chanter [...] Lire la suite