Anders Breivik fait condamner l’Etat norvégien pour traitement inhumain

Le néo-nazi a été condamné à 21 ans de prison pour avoir perpétré une tuerie de masse sur l'île d'Utøya. Il se plaignait d’être tenu à l’isolement et que sa correspondance soit contrôlée.

L’Etat norvégien condamné pour “traitement inhumain” contre Anders Breivik. Le tueur de l’île d’Utøya, âgé de 37 ans, est enfermé depuis cinq ans en isolement pour avoir causé la mort de 77 personnes.

Mercredi 20 avril, il a gagné son procès contre l’Etat norvégien. “La Cour (…) est arrivée à la conclusion que le régime carcéral implique un traitement inhumain de Breivik”, a estimé le tribunal d'Oslo.

Une console de jeux et des appareils de gym

En 2011, il massacrait 77 personnes, huit en faisant exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo, et 69 autres sur un camp de jeunesse du Parti travailliste norvégien.

Il est depuis détenu sous un régime de très haute sécurité, mais bénéficie d’un traitement privilégié, avec des conditions très confortables comparé à de nombreux autres prisonniers. Il a notamment trois cellules à sa disposition, des appareils de gym et une console de jeux vidéos.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles