Quand les anciens présidents français tentent de devenir écrivains

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Le premier tome des mémoires de l'ancien président américain Barak Obama, Une terre promise (Editions Fayard), publié en 24 langues mi-novembre, fait la une de la presse. De leur côté, les mémoires présidentiels de Nicolas Sarkozy, Le Temps des tempêtes, ont été le best-seller de l'été avec 235 000 exemplaires vendus. Toutefois, les livres de François Hollande ou de Valéry Giscard d'Estaing connaissent une moindre couverture médiatique, ce qui augure un succès plus modeste.

"Ne pas mourir, médiatiquement"

Ils devraient ainsi être loin de la performance du Temps des tempêtes (Editions de l'Observatoire). Valéry Giscard d'Estaing a sorti le 5 novembre son cinquième roman, Loin du bruit du monde (XO Editions). En dehors du Figaro, à qui il a réservé une exclusivité, la presse s'en est désintéressée. De son côté, François Hollande a participé à Leur Etat expliqué aux jeunes et aux moins jeunes (Glénat Jeunesse), une bande dessinée didactique, parue fin octobre, après un premier volume sur la République. La couverture médiatique a été modeste.

Cette réception, Jean-Paul Brighelli, plume de plusieurs livres d'hommes politiques, la comprend. "S'ils écrivent, c'est d'abord pour ne pas mourir, médiatiquement". Mais, "les vieux chevaux de retour n'ont plus (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi