Ancienne ville gallo-romaine, Vienne en Isère regorge de trésors

France 2
·1 min de lecture

À 30 km au sud de Lyon (Rhône), la ville de Vienne, en Isère, est une ancienne ville gallo-romaine. Comme aujourd’hui, elle comportait à l'époque

30 000 habitants. Vienne était la capitale d’une province commerçante ouverte aux échanges grâce au fleuve, le Rhône. Des traces de cette histoire qui remonte à 2 000 ans subsistent dans le centre-ville, comme le temple dédié à l’empereur Auguste. Il est l’un des rares vestiges à avoir été si bien conservé.


CMS-ContentHasMedias_4933593
CMS-ContentHasMedias_4933593

La commune regorge de trésors antiques. Sous les restes des thermes, un réseau de galeries est encore inexploré. Des souterrains creusés il y a 2 000 ans n’ont pas encore été fouillés. “Un de nos rêves, qui serait nécessaire à la mise en valeur de ce secteur, c’est de pouvoir dégager cette entrée, de manière à ce que les visiteurs, un jour, puissent emprunter cet accès tout à fait original”, explique Jean-Luc Prisset, archéologue.

L'amphithéâtre, un emblème de la ville

Le monument le plus connu de Vienne est sans doute son théâtre antique, l’un des plus grands de la Gaule, capable d’accueillir plus de 10 000 spectateurs. Des vignerons se sont même lancés dans la création des vignes, sur les terrains où les romains cultivaient les raisins de l’époque. Selon les archéologues, il reste encore beaucoup à découvrir.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi