Une ancienne gloire des échecs soviétique réclame 5 millions à Netflix

·1 min de lecture
Une ancienne gloire des échecs soviétiques veut porter plainte contre Netflix.
Une ancienne gloire des échecs soviétiques veut porter plainte contre Netflix.

Quatre-vingts ans, et encore l?énergie pour entamer une procédure judiciaire contre un mastodonte du Web. Sans nul doute, la Géorgienne Nona Gaprindachvili n?a rien perdu de la détermination qui, dans les années 70, avait fait d?elle une légende vivante des échecs. Un CV dans le domaine très impressionnant, auquel Netflix aurait rendu un bien piètre hommage.

Selon Nona Gaprindachvili, son personnage dans la série Netflix à succès Le Jeu de la dame brosserait un portrait d'elle « sexiste et dénigrant ». « Netflix a menti effrontément et délibérément sur les succès de Gaprindachvili », détaille la plainte déposée par l?ancienne joueuse d?échecs. Dans la série, diffusée par la plateforme basée en Californie, un personnage affirme que la championne géorgienne « n?a jamais affronté d?hommes » en compétition.

Cette allégation « est manifestement fausse, ainsi que grossièrement sexiste et dénigrante », est-il précisé dans cette plainte enregistrée jeudi dans un tribunal californien, aux États-Unis. La plainte de Mme Gaprindachvili rappelle que cette dernière, aujourd?hui âgée de 80 ans, a affronté des dizaines de joueurs masculins de premier plan et en a battu 28 au cours de sa carrière.

À LIRE AUSSILes échecs sur un plateau

Netflix se défendra vigoureusement

« Ajoutant l?insulte à l?outrage, Netflix décrit Gaprindachvili comme étant russe, alors qu?ils savent qu?elle est géorgienne et que les Géorgiens ont souffert de la domination russe lorsqu?ils faisaient partie d [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles